Accueil

Les Conditions Générales d'Utilisation.




L'objectif des conditions générales d'utilisation est de définir les conditions daccès et d'utilisation du site cavaletaf.com
Tout accès ou utilisation du site cavaletaf.com vaut consentement et respect des présentes. Si vous refusez tout ou partie des conditions générales d'utilisation du site cavaletaf.com, il vous est demandé de quitter le site et de ne plus l'utiliser.
Le site cavaletaf.com suppose que tout utilisateur du site a les capacités de comprendre ces conditions générales d'utilisation et le contenu du site.

Le site cavaletaf.com est un site de divertissement. Il y est possible de lire des articles humoristiques ou bien de lire et/ou de publier des messages drôles sur le monde du travail.
L'utilisateur ne peut utiliser le site qu'à des fins personnelles. L'utilisateur ne peut pas utiliser le site à des fins commerciales.
Un utilisateur qui publie un "Ça va" en cliquant soit sur le bouton "publier un "ça va" anonymement" ou soit sur "m'identifier et publier un "ça va"" ne peut réclamer une rémunération pour un ou plusieurs "ça va" publié(s). Un utilisateur qui aime un ou plusieurs "ça va" (après avoir cliqué sur un ou plusieurs bouton(s) "hihihi !") ne peut réclamer une rémunération.
L'utilisateur qui a publié un ou plusieurs "ça va" et/ou qui a aimé un ou plusieurs "ça va" déclare posséder les capacités et droits nécessaires aux autorisations accordées à cavaletaf.com définies ci-après : l'utilisateur qui a publié un ou plusiseurs "ça va" et/ou qui a aimé un ou plusieurs "ça va" donne l'autorisation au créateur du site cavaletaf.com d'utiliser, de diffuser, de publier, de commnuniquer sur tous supports connus ou inconnus à ce jour, de stocker, de reproduire, de modifier et de traduire sans limitation de durée, dans le monde et sous tous formats possibles, le contenu qu'il aura publié ou aimé. L'utilisateur qui a publié un ou plusieurs "ça va" ou qui a aimé un ou plusieurs "ça va" concède ces droits à titre gratuit, dans les mesures autorisées par le droit français.
Le site ne tolère ni la vulgarité ni le dénigrement. Le site se réserve le droit de supprimer tout "ça va" qu'il jugera ne pas être un "ça va" drôle sur le monde du travail ou qu'il jugera non conforme aux conditions d'utilisation du site. Le site se réserve le droit de bloquer tout utilisateur qui aurait publié un "ça va" qui aurait pour objectif de nuire à une personne physique ou morale. Il est conseillé aux utilisateurs de ne pas publier de noms de personnes physiques ou de noms de personnes morales (comme par exemple le nom d'une entreprise) lors d'un "ça va".
Le site cavaletaf.com ne peut être tenu pour responsable d'un "ça va" insultant, diffamatoire, qui ne respecterait pas la législation en vigueur. L'utilisateur est responsable du contenu qu'il publie.

Une fois inscrit, il n'est plus possible de modifier son pseudo. Si vous désirez un autre pseudo, il vous faudra supprimer votre compte, puis recréer un pseudo. Si vous avez oublié votre mot de passe, vous devez nous envoyer un message en utilisant ce lien : Nous contacter ou en cliquant sur le bouton "Nous contacter" situé en bas de page d'accueil. Lors de la rédaction du message, merci de rappeler votre email d'inscription ainsi que votre pseudo d'inscription à des fins de contrôle d'identité. Vous recevrez par la suite un mail avec pour destination votre email d'inscription, vous indiquant un code valable 5 jours qui vous servira lors de la création de votre nouveau mot de passe. Passé ce délai, ce code sera détruit et non utilisable.

Des cookies sont utilisés à des fins de mesure d'audience et de fonctionnement du site. Pour refuser l'utilisation des cookies du site, vous pouvez changer les paramètres de votre navigateur. On considère que vous avez accepté la présence de cookies si vous poursuivez votre navigation sur le site suite à l'apparition du bandeau d'information. La durée de validité du consentement lié à l'utilisation de cookies est de 13 mois maximum.
Le Pseudo, Mot de passe et Email d'un utilisateur ne sont stockés que lorsque ce dernier a décidé de s'inscrire au site çavaletaf.com. Ces informations sont utilisés dans le but de reconnaître un utilisateur inscrit notamment lorsqu'il publie un "ça va".
Un Mot de passe est personnel et ne doit pas être divulgué.
L'adresse IP d'un utilisateur est stockée et utilisée à des fins de mesure d'audience et d'amélioraiton du fonctionnement du site (par exemple: eviter qu'une même adresse IP puisse aimer plusieurs fois le même "ça va").
Tout message envoyé par un utilisateur via la page Nous contacter est stocké. Conformément à la loi "Informatique et Libertés", tout utilisateur peut demander l'accès, l'opposition, la rectification ou bien la suppression de ses données personnelles via ce moyen de contact : Nous contacter

cavaletaf.com est un site de divertissement dont la responsabilité ne peut être engagée pour un manque d'exactitude dans ses données. Les informations divulguées par le site ont pour objectif de divertir l'utilisateur et non pas vocation à être interprétées comme des recommandations ou des vérités.
Le créateur du site cavaletaf.com se réserve le droit de rendre indisponible son site lors de maintenance ou pour tout autre raison sans qu'il y ait de possible indemnisation.
Le créateur du site cavaletaf.com peut apporter des modifications ou des améliorations sur son site s'il le juge nécessaire.
Le site cavaletaf.com ne peut être tenu pour responsable de tout dysfonctionnement du réseau ou des serveurs.
Pour rappel, Internet est un réseau qui ne permet pas de garantir une sécurisation totale des données.

Le site cavaletaf.com est protégé par le droit d'auteur et des marques. Aucun élément du site ne peut être copié ou imité sous peine de poursuites pénales et/ou civiles.

Ces présentes conditions peuvent faire l'object de modifications. Il est conseillé à l'utilisateur de prendre régulièrement connaissances de ces dernières qui sont publiées sur le site cavaletaf.com.

Le site cavaletaf.com répond au droit français. En cas de litige, sans avoir trouvé d'accord amiable, les tribunaux français seront compétents.